PARTAGER

Babacar Diop et ses camarades qualifient le régime de Macky Sall d’«Etat racketteur» après l’annonce de l’entrée en vigueur de la hausse du prix de l’électricité.

Le prix de l’électricité va connaître une hausse à partir de dimanche prochain. Forces dé­mo­cratiques du Sénégal (Fds) voit un «Etat racketteur» dans cette mesure. De ce fait, Babacar Diop et ses camarades «exigent» l’audit de la Senelec pour faire la lumière sur la gestion des fonds alloués par l’Etat à cette entreprise de 2012 à nos jours. Ces ex-jeunes du Parti socialiste (Ps) se demandent «jusqu’où ira le Président Macky Sall dans sa volonté de faire payer aux Sénégalais le prix de sa gouvernance scandaleuse et calamiteuse». Selon eux, cette hausse de «6 à 10%, cinq mois seulement après l’augmentation démesurée des prix du carburant, sonne comme une nouvelle opération de racket planifiée au sommet de l’Etat». Fds invite les Sénégalais à opposer une «vive résistance» à cette mesure «injustifiée et surtout symptomatique d’un Etat au bord de la banqueroute financière et qui compte, de manière cynique, contraindre les ménages et les entreprises à supporter ses dépenses de prestige et de folie».
Selon Fds, le «refus» de l’Etat de payer la compensation due à la Senelec s’expliquerait par les difficultés financières de l’entreprise, un «aveu d’échec pour le Président Macky Sall». Babacar Diop et Cie d’ajouter : «Une réduction du train de vie dispendieux de l’Etat, conjuguée à une gestion saine et transparente de nos ressources pétrolières et gazières, aurait permis à l’Etat, sans aucun doute, d’épargner les Sénégalais d’une hausse du prix de l’électricité avec ses conséquences fâcheuses sur le pouvoir d’achat des Séné­galais.» Fds lance un appel aux organisations consuméristes, aux syndicats des travailleurs, à l’opposition et à toutes les forces vives de la Nation à se retrouver dans un «large front pour s’opposer de manière énergique à la hausse des prix de l’électricité».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here