PARTAGER

Les cadres de Rewmi ont déconstruit hier les arguments de l’Etat concernant la hausse du prix de l’électricité. Déthié Fall et Cie estiment que cela est dû à «l’incompétence» du Président Sall.

Le silence de Idrissa Seck amplifie la polémique. Cela fait presque une année que le leader de Rewmi n’a pas fait de sortie médiatique. Et son absence hier, lors d’un symposium des cadres de son parti, a sauté à l’œil. Son vice-président a tenté de le justifier. «Le président Idrissa Seck est là, au Sénégal, à Dakar, au Point E, très préoccupé par les difficultés de nos compatriotes. Un président très prévenant et c’est lié à sa vision, son excellence et sa sagesse», a expliqué Déthié Fall. Il estime que leur leader ne s’est pas tu sur les problèmes que rencontrent les populations sénégalaises, comme on le lui reproche. «Il a eu à en parler en premier. Il s’est prononcé sur tout, bien avant les autres. Et c’est ça qui le différencie justement du Président Macky Sall, c’est-à-dire sa capacité d’anticipation qui est liée à son parcours», a-t-il ajouté. Interpellé sur la sortie Yankhoba Seydi qui l’attaque souvent, Déthié Fall a tempéré. «Je l’avais dit hier et avant-hier, c’est une seule personne qui parle de cela. C’est un frère de parti et il a mon pardon pour ses attaques d’hier. Il a également mon pardon pour ses attaques d’aujourd’hui. Et il aura mon pardon pour ses attaques de demain», a-t-il répondu. Sur le manque d’animation de Rewmi, M. Fall précise : «Vous tous êtes en train de constater que le Rewmi est le seul parti qui, après l’élection présidentielle, a un aussi grand mouvement. Vous avez vu les multiples activités qu’on a eu à organiser. Et aujourd’hui, c’est ce grand symposium.»

«Les arguments du gouvernement ne tiennent pas»
Abdou Fouta Diakhoumpa, membre de la Cellule des cadres du parti Rewmi (Cecar), a par ailleurs affirmé que les arguments tenus par le gouvernement concernant la hausse du prix de l’électricité «ne tiennent pas». Cette augmentation est, selon lui, une «recommandation du Fmi». Rewmi en déduit que c’est la preuve de «l’incompétence de Macky Sall». M. Diakhoumpa explique : «Connecter 13 mille 819 villages pour 656 milliards doit être possible sans une hausse vertigineuse du prix de l’électricité. L’Etat doit trouver d’autres recettes en arrêtant d’offrir à des multinationales ou grosses sociétés des remises, sans parler des exonérations fiscales complaisantes, s’inspirer du programme énergétique du parti Rewmi.» Déthié Fall a soutenu par ailleurs que naturellement, le passage du F Cfa à l’Eco est un aspect fondamental sur l’économie du Sénégal, mais également des autres pays de la Cedeao et même sur l’économie de la zone Uemoa. Mais ce sont des questions aussi «sensibles» et «complexes». «Il y a lieu, avant de prendre position, d’écouter tous les experts en la matière. Et dans les prochains jours, arguments à l’appui, nous allons vous donner notre position qui est la meilleure pour le Sénégal, pour les pays de la zone Uemoa et Cedeao», a promis le numéro 2 de Rewmi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here