PARTAGER

Ce titre est un pastiche de l’analyse du doyen Babacar Gaye, porte-parole du Pds, son analyse sonne comme un aveu d’impuissance d’une opposition incapable de constituer une alternative crédible face au Président Macky Sall et la coalition Benno bokk yaakaar.
A mesure que s’approche l’élection législative, les calculs politiciens et alchimistes font place à la sérénité au sein de l’opposition, en tout cas si on se réfère au texte de Babacar Gaye, non moins responsable du Pds. Je le cite : «Au moment où les principaux partis de l’opposition et des organisations de la Société civile s’évertuent à mettre en place une grande coalition gagnante pour barrer la route à Benno bokk yaakaar, d’autres forces centrifuges décident de s’écarter de cette dynamique pour se compter sous le fallacieux prétexte de l’affirmation d’une singularité prétentieusement surfaite ou d’une proximité idéologique néo bourgeoise subitement déterrée pour la seule motivation de prendre une revanche sur un système naguère adulé. Ces forces d’inertie identifiées et démasquées seront combattues à la hauteur de leur trahison» (fin de citation). La lecture de ce paragraphe nous amène à comprendre à quel point cette opposition peine à trouver ses marques. Elle renferme en son sein des «forces centrifuges» qui ne sont mues que par leur intérêt crypto-personnel ou «l’affirmation d’une singularité prétentieusement surfaite ou d’une proximité idéologique néo bourgeoise subitement déterrée pour la seule motivation de prendre une revanche sur un système naguère adulé», selon les propos repris in extenso de mon doyen pour mieux être conforme avec mon dessein de pastiche. Il transparaît clairement dans cette affirmation le quiproquo et le désaccord qui minent ce semblant de coalition qui porte de manière impropre le sobriquet de «Manko».
Les divergences sont tellement grandes que Monsieur Gaye promet la géhenne aux contrevenants, «ces forces d’inertie identifiées et démasquées seront combattues à la hauteur de leur trahison». La menace semble sérieuse en tout cas, si l’on en croit les propos empreints de mise en garde aux partisans des listes individuelles au sein de l’opposition.
L’aveu d’une victoire certaine de la coalition Benno bokk yaakaar qui ressort dans cette peur bleue du «vote utile» des populations en faveur de la coalition du Président Macky Sall est affirmé avec force par Monsieur Gaye.
Pour le reste, je suis presque en «phase», sauf à quelques phrases près, avec mon doyen. Je le cite in extenso : «Promouvoir plusieurs listes, c’est disperser les voix des citoyens et amoindrir le vote utile ; ce qui aura pour conséquence une victoire de Benno bokk yaakaar, même si cette coalition est minoritaire.» (Je relève une contradiction majeure juste à ce niveau, une coalition qui vous a battus à 65% ne peut être minoritaire).
Il continue en disant ceci : «Citoyens de mon pays, soyez vigilants, car refuser vos suffrages à toute liste parallèle dissidente et concurrente, c’est empêcher le détournement de votre choix pour un changement véritable.» (Un conglomérat d’intérêts individuels et égoïstes ne peut constituer une alternative crédible à un changement véritable, mon grand).
«Citoyens de mon pays, sanctionnez la fourberie et la duplicité de ces voies de contournement électoral qui veulent tracer leurs sillons, réceptacles des votes de rejet qui, naturellement, auraient été destinés aux candidats de l’opposition véritable.» (Pas très tendre avec ses collègues de l’opposition).
«Sur ces chemins tortueux, vous trouverez certainement les animateurs de mouvements politico-affairistes, ces leaders de parti issus des flancs du Pds qui n’osent pas assumer leur abjecte transhumance politique. (….) Sur la figure, crachez-leur votre dégoût.»
Ce titre démontre à suffisance que cette opposition est dans le désarroi, il nous faut resserrer les rangs au sein de Benno bokk yaakaar comme l’exemple que les leaders ont donné hier (Samedi 22 avril 2017) en réaffirmant l’unité d’actions et celle programmatique.
En avant pour la victoire de Benno bokk yaakaar, 2017 nioko ress.
Ibou BA
Conseiller municipal et départemental à Koussanar

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here