PARTAGER

A partir du 5 jusqu’au 8 juillet, cela fera 12 ans que le Festival international de hip-hop et de cultures urbaines (Festa2h) continue à promouvoir les cultures urbaines. Parti de la banlieue, le Festa2h est devenu un évènement de dimension internationale. Ainsi, pas moins de 100 artistes issus de 14 pays vont se relayer sur les 4 scènes entre la Maison des cultures urbaines, Douta Seck et Blaise Senghor pour assurer le côté festif. Une série de formations est au programme pour contribuer à la professionnalisation du secteur.

Ça y est ! Les dates de la 12ème édition du Festival international de hip-hop et de cultures urbaines (Festa2h) sont connues. Du 5 au 8 juillet prochain, Dakar sera en effervescence, car le Festa2h va rouvrir ses portes. Pour cette 12ème édition, la professionnalisation annoncée à la veille de la 11ème continue. Cette année, pour assurer le côté festif, ils seront plus de 100 artistes venus de 14 pays qui devront animer 4 concerts entre la Maison des cultures urbaines (Ouakam), le Centre culturel régional Blaise Senghor et la Maison de la culture Douta Seck. Et la partie pédagogique sera ponctuée par l’organisation d’une série d’ateliers visant à former les jeunes sur les cultures urbaines. Ainsi, du deejaying au slam et à l’écriture en passant par le beatbox-mao sans oublier la danse hip-hop et les multimédias, pratiquement chaque secteur des cultures urbaines aura un atelier. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes à la Mcu pour les personnes désireuses de prendre part à ces formations.
Dans le lot des innovations de cette année figure le casting d’une série sur le rap. En effet, Walabok profitera du festival pour dénicher des acteurs. Si pour le moment le synopsis n’est pas encore publié, l’on renseigne que le film va retracer la souffrance d’une mère de famille qui a assisté à la dislocation de sa famille par la musique. Prison, départ, choix de carrière, bref tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette série un succès. Le suspense sera garanti, informe-t-on.
Concernant le nom des têtes d’affiche, les producteurs espèrent décrocher un ténor du rap français. «On ne peut pas encore avancer de nom, mais soyez certains qu’un artiste d’envergure internationale est en approche. On devrait finaliser mercredi prochain», a assuré un des membres du staff. Et à en croire certaines indiscrétions, un rappeur français très engagé sur le plan politique devrait assurer le concert de clôture.
Jokko fam, un projet de coopération artistique entre quatre structures culturelles africaines que sont Africulturban, Zaza productions, Eacl boulevard et la Fondation sur le Niger va regrouper Soultanadu Maroc, Ebène de la Mauritanie, Ami Yéréwolo du Mali  et Fatim Dj Zeyna du Sénégal sous la direction artistique de Matador. Plateforme d’échanges entre artistes, Jokko fam va démarrer par une résidence artistique du 22 juin au 2 juillet à Dakar et la restitution aura lieu le jeudi 6 juillet à la Maison de la culture Douta Seck dans le cadre de la 12ème édition du Festa2h.
 mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here