PARTAGER

Les femmes dans le hip-hop entendent bousculer les choses et se faire entendre. A travers le festival «Waxal sunu bop», les artistes du Genji hip-hop proposent la deuxième édition du festival 100% féminin les 11 et 12 décembre.

Le milieu de la musique en général, le hip-hop en particulier, est essentiellement dominé par les hommes. Depuis quelques années, des artistes féminines cherchent à bousculer cet ordre pré établi. Réunies autour de Genji hip-hop, les femmes du rap sénégalais entendent «parler par elles-mêmes». C’est le sens du festival Waxal sunu bop. La deuxième édition de l’évènement se tient cette année les 11 et 12 décembre 2020. Mais Covid-19 oblige, les festivités se feront en ligne. «Pour se conformer à la situation actuelle, le festival se tiendra en ligne. A cet effet, deux concerts live avec Moonaya, Sister LB, Aïda Sock, Fazaho, Eve Crazy et Joyce Baby et Mbissine. Il est également prévu deux webinaires», annoncent les organisateurs dans un communiqué de presse. «Cette rencontre se veut une tribune, une vitrine qui permettra aux femmes d’avoir de la visibilité. Gënji hip-hop tentera, à travers ce festival, de favoriser, d’enrichir et de diffuser la création au féminin dans le hip-hop et les cultures urbaines.»
Ces panels auront pour thème «Droits des femmes, je suis femme, je connais mes droits» pour le premier. Il s’agit de parler de l’importance de connaître ses droits. «Où aller ? A qui s’adresser ? Quelle est la démarche à suivre en cas de non-respect de ces droits ?». C’est à ces questions que devront répondre les panelistes dont la psychologue Khaïra Thiam.
En deuxième partie, l’avortement médicalisé en cas de viol et d’inceste sera discuté tandis que le deuxième panel évoquera des questions purement artistiques : «Comment construire une carrière artistique ? Les différentes étapes nécessaires pour avoir une carrière réussie ?»
Genji hip-hop est une association qui regroupe des femmes artistes et activistes de diverses nationalités, évoluant dans le hip-hop et les Cultures urbaines au Sénégal. L’association permet aux femmes engagées dans le hip-hop de pouvoir se retrouver, mutualiser leurs moyens, créer un espace de solidarité et dynamiser la création dans le hip-hop et les cultures urbaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here