PARTAGER

Kassé Mady Diabaté
Un baobab est tombé !
Les forêts vibrent du bruit de sa chute
La savane frissonne émue
Et les cœurs sont étreints par la tristesse
Kassé Mady Diabaté !
Maître de la parole et virtuose du ngoni
Mémoire de la glorieuse histoire du Mandé
Ta voix d’or s’est tue à jamais
Mais tes mélodies envoûtantes
Continueront de résonner pour l’éternité
Elles traverseront le temps avec majesté
Evoquant la grandeur du passé africain
Emplissant nos cœurs de nostalgie et de fierté
Kassé Mandé Mory
De la grande lignée des griots Diabaté
La mort t’a emporté, mais ne t’a point vaincu !
Que la terre ancestrale du Mali
Que tu chantas ta vie durant avec amour et passion
T’accueille pour toujours dans la douceur de son giron
Diabaté Kassé Mady !
Que résonnent la flûte, les balafons
Et que vibrent les cordes de la kora
Dans une ultime symphonie
Qui t’accompagnera jusqu’au seuil de l’immortalité.
Louis CAMARA
Écrivain, Le conteur d’Ifa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here