PARTAGER

Un monument du syndicalisme africain de l’enseignement, le Ghanéen Tom Bediako,  vient de disparaître. Ce père du syndicalisme unitaire dans l’espace anglophone était aussi le Coordonnateur principal pour l’Afrique de l’internationale de l’Education (Ie). Secrétaire général jusqu’à sa retraite du Ghana National Union of Teachers (Gnut), il fut exilé, du temps des régimes militaires, à Lomé au Togo, pendant une vingtaine d’années. De là, il contribua à l’orientation unitaire de puissantes organisations syndicales de l’enseignement connues pour leur force de frappe, leur rôle dans la stabilité des systèmes éducatifs et leur puissance économique. Il s’agit entre autres :
– du Nigeria Union of Teachers (Nut) avec ses deux millions de membres et 10 grèves seulement depuis 1936
– du Kenya National Union of Teachers (Knut), syndicat unique et 5 grèves en 30 ans
– du South African Démocratic Teachers Union (Sadtu)) qui joua un rôle déterminant dans la lutte anti apartheid et reste aujourd’hui un puissant syndicat engagé dans la qualité de l’éducation en Afrique du Sud
– le Soudan National Union of Teachers dont le secrétaire général est toujours vice-ministre de l’éducation nationale. A sa retraite, Tom créa le syndicat des enseignants retraités et poursuivit donc son action militante, malgré son âge et sa maladie jusqu’à ce vendredi 30 mars 2018.
J’ai eu l’honneur et le privilège, en tant que responsable syndical à l’époque, de l’avoir pratiqué, de serrer avec lui la main de Nelson Mandela à Johannesburg, le 18 juillet 2002, jour l’anniversaire de Madiba, lors du congrès Africain de l’internationale de l’éducation qui s’est poursuivi à Jomtien  en Thaïlande. Je souhaite vivement que les syndicalistes, si divisés dans l’espace francophone en général et au Sénégal en particulier, puissent suivre l’exemple du syndicalisme enseignant dans les pays anglophones et tirer les leçons sur la vie et l’œuvre de Tom Bediako, qui a consacré toute sa vie au respect de la dignité de l’enseignant, à l’amélioration de ses conditions de vie, de travail et à la qualité de l’éducation en Afrique.
Mes condoléances à toute la communauté éducative. Reposes en Paix cher regretté  Doyen Tom Bediako.
Kalidou DIALLO
Ancien responsable syndical 
Ancien Men

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here