PARTAGER

Idrissa Seck se dit «profondément affecté» par la mort de gendarmes à Sédhiou, dimanche, dans un accident de la circulation. A la tête d’une caravane, tout de blanc vêtu et perché sur son véhicule, le leader de Rewmi a rendu «un hommage appuyé» aux forces de sécurité et de défense. Il a décliné à cet effet un pan de son programme politique à l’intention de la grande muette. «J’ai reçu à Kolda et un peu partout les associations des anciens soldats invalides et les associations des veuves de nos soldats. Au cœur de ma politique de défense, la valorisation et l’amélioration de leur traitement seront absolument capitales et prioritaires», a-t-il dit. Avant de promettre aux forces de défense un «meilleur traitement». Le candidat de Idy2019 n’a pas été tendre avec Macky Sall. «Le candidat sortant vous avait fait des promesses extraordinaires. Où sont les milliards ? Moi je n’ai rien vu à Sédhiou», s’empresse-t-il de répondre devant ses militants. A Sédhiou, Idy bénéficie du soutien du maire libéral de Oudoucar et de l’ancien maire de Marssassoum. Sankoung Sagna et Alassane Ndiaye, deux ténors du Pds, roulent désormais pour lui.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here