PARTAGER

Lors de la Journée des Forces armées célébrée hier, le Président Macky Sall a insisté sur le renforcement de capacités des Forces de défense et de sécurité, surtout en perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz.

L’Armée continue de lustrer son image républicaine. Lors de la Journée des Forces armées célébrée hier au camp Dial Diop, le chef de l’Etat a insisté sur l’importance du renforcement de ses capacités en situation de catastrophe. Il «invite le commandement à intégrer davantage les modules de réaction en situation de crise. De surcroît, des exercices de simulations doivent être régulièrement organisés pour optimiser la coordination du travail des différents acteurs civils et militaires. C’est cette cohésion et interactivité qui nous garantiront le sursaut en cas de survenance des catastrophes». Dans la même veine, Macky Sall appelle à l’élargissement des compétences stratégiques et opérationnelles de la Marine nationale et de l’Armée de l’air dans la perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz. Il s’agit d’une période cruciale que le Sénégal doit apprivoiser pour asseoir davantage sa sécurité.
Le Président Sall salue également le choix du thème pour cette édition qui est «Le rôle des forces armées dans la gestion des pandémies et autres catastrophes». Selon lui, ce thème est à la fois pertinent et d’actualité au regard des évènements naturels ou d’origine humaine sur les populations. «Il constitue en outre une invite à se projeter vers le futur afin de pouvoir faire face aux effets de catastrophes d’ordre climatique, technologique et pandémique». Poursuivant sa logique de magnifier les actions des Forces armées dans la gestion des catastrophes naturelles et d’interventions médicales, il annonce que ces dernières seront les seules à «disposer en permanence de flottes d’avions, d’hélicoptères et de bateaux de transport, de parcs de véhicules tout terrain, d’hôpitaux de campagne, de moyens de traitement d’eau ou de ravitaillement de carburant sans oublier les ressources humaines de haute qualité formées, disciplinées et immédiatement mobilisables». Selon le Président Sall, il est indispensable de mener des exercices de simulation «pour optimiser le travail des différents acteurs civils et militaires». «Aujourd’­hui, certains aéronefs des Armées, des navires de l’Armée de mer ont été conçus pour être en mesure de participer à des opérations d’assistance et de secours à des populations en détresse ou à la lutte contre la pollution marine», signale Macky Sall.
Il a fallu compter sur la poigne de la hiérarchie pour atteindre les résultats escomptés. Le Président Sall a salué le leadership du Chef d’état-major général des armées (Cemga), le général Cheikh Guèye, et le Haut commandant de la Gendarmerie nationale, le général Cheikh Sène, pour le travail accompli durant leur commandement. «Je leur exprime ici la reconnaissance de la Nation tout entière, ainsi que toute ma satisfaction. Je leur félicite pour la qualité exceptionnelle accomplie durant leur commandement», a-t-il lancé aux généraux Guèye et Sène, admis à faire valoir leurs droits à la retraite. Ils seront remplacés par le général de Brigade aérienne Birame Diop et le général Jean Baptiste Tine à partir du 1er janvier 2020 et 15 novembre prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here