PARTAGER

Le technicien français, Patrice Neveu, a été limogé mardi de son poste d’entraîneur du Horoya Ac. En conférence de presse, le président du club, Soufiane Souaré, a expliqué les raisons du départ de Neveu qui vient pourtant de qualifier le Hac en 1/4 de finale de la Ligue des Champions africaine. «Au vu des ambitions du club, on n’était pas convaincu de la prestation de notre équipe à domicile. Donc on était obligé de chercher un autre coach. C’est une grande décision managériale, mais il le fallait parce que nous visons loin. Nous remercions Neveu pour ce qu’il a réussi à faire, c’est-à-dire, il nous a amené là où on était, les quarts de finale. On respecte beaucoup Neveu et on le remercie pour ce qu’il a fait au Horoya. Mais il fallait qu’il soit changé», a laissé entendre Soufiane Souaré. Des raisons que ne partagent pas forcément certains observateurs du football guinéen. Ce départ précipité de l’ancien sélectionneur de la Guinée, de la Rd Congo ou d’Haïti, qui avait signé un contrat de deux ans en octobre dernier, seraient d’ordre relationnel, notamment avec certains membres de la direction du club.

Didier Gomes Da Rosa nouvel entraîneur d’Horoya
Patrice Neveu (64 ans), nommé il y a cinq mois après le départ de Victor Zvunka, quitte ainsi le club dirigé par l’homme d’affaires Antonio Souaré, également président de la Fédération guinéenne de football (Fegui­foot). Pourtant, Horoya est leader du championnat de Guinée, toujours en lice en Coupe nationale, et vient donc de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Un Français en remplace un autre. Le club d’Horoya a annoncé, ce mercredi, la nomination de Didier Gomes Da Rosa à la tête de l’équipe championne de Guinée en titre. Le technicien français aura pour principal objectif de qualifier sa formation en demi-finales de la Ligue des Champions de la Caf. Ce coach de 49 ans a ainsi quitté le banc de Jsm Skikda, en Deuxième division algérienne, après avoir notamment entraîné le Cs Contantine.
Avec Guineefoot et Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here