PARTAGER

Le club devra s’attacher des services d’un autre entraîneur autre que Lamine Ndiaye pour participer aux compétitions interclubs africains cette saison 2020-2021. La direction du club de Matam, demi-finaliste de la précédente Coupe de la Caf, a été informée que son entraîneur principal ne sera pas qualifié pour rester sur le banc lors de cette campagne africaine. En référence à ses nouveaux principes d’octroi de licences, la commission technique et développement de la Caf a rejeté le diplôme du technicien sénégalais.
L’instance dirigeante du football africain exigence pour cette saison la licence Caf A ou la licence Uefa Pro pour les entraîneurs principaux pour être accepté à rester sur le banc alors que Lamine Ndiaye ne dispose que d’un diplôme français. La Confédération africaine autorise également les détenteurs de la licence Caf B sauf que cela n’est valable que pour les pays qui n’ont pas encore organisé de cours de licence Caf A. Cette dérogation n’est donc pas possible pour le coach du Horoya Ac dont le pays, le Sénégal, a organisé ces cours et dispose de plusieurs entraîneurs qui ont obtenu le diplôme licence Caf A. Comme Lamine Ndiaye, Ama­dou Kain Camara de l’Ashanty Golden Boy de Siguiri avec son diplôme Caf C cerficate et Hage Ait Hida de l’As Kaloum avec le diplôme Uefa A diploma ont aussi été rejetés.
La solution alternative… Pour ces clubs, la seule solution qui s’impose à eux c’est de procéder à un prête-nom d’un entraîneur qui a ces diplômes autorisés. Dans ce cas, les entraîneurs principaux seront adjoints.
Wiwsport

2 Commentaires

  1. Foutaise, donc la licence CAF A est au dessus de la licence UEFA A. Un peu de respect pour les diplômes obtenus là où on achète pas les diplômes mais on les mérites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here