PARTAGER

Hakim Ziyech, qui découvre la Coupe d’Afrique des Nations pour la première fois, n’a pas encore répondu aux attentes placées en lui après son excellente saison. Brillant en Ligue des Champions et vainqueur du championnat néerlandais avec l’Ajax, le maestro marocain s’est montré timide depuis le début de la compétition.
Si son coup franc tiré en fin de match contre la Namibie a poussé le défenseur Itamunua Keimuine à dévier le ballon dans son propre but pour offrir aux Lions de l’Atlas une victoire étriquée (1-0) lors de la première journée, le Maroc attend plus de Ziyech.
La sélection marocaine a remporté ses trois matchs de poule, c’est l’essentiel. Mais le milieu offensif âgé de 26 ans a eu du mal à s’exprimer face aux blocs compacts de la Namibie ou de l’Afrique du Sud, mais également face à la Côte d’Ivoire lors du choc du groupe D. Il a même été remplacé en fin de match quelques secondes avant le but salvateur de Boussoufa.
Mais alors que d’autres stars du tournoi, Sadio Mané et Mohamed Salah, sont déjà à deux buts, son rendement questionne. Face aux Ecureuils du Bénin, il a l’opportunité de montrer qu’il peut mener le Maroc, en quête d’un trophée depuis 1976, loin dans la compétition.
«Cette année, il a encore franchi un palier, donc nous on lui demande d’en franchir un autre niveau international et on sera tous d’accord pour qu’il nous emmène le plus loin possible», avance son sélectionneur Hervé Renard.
Avec l’Ajax, il a été cette saison l’un des héros de l’épopée en Ligue des Champions, qui s’est arrêtée au stade des demi-finales. Il a notamment marqué à chaque manche du 8e remporté face au triple tenant du titre, le Real Madrid.
Le match à élimination directe qui se profile face au Bénin en huitième de finale, arrive à point nommé pour le réveil de Ziyech.

Des absences de taille pour le Bénin
Chez l’adversaire, faut noter que le sélectionneur du Bénin, Michel Dussuyer, ne pourra pas compter sur trois de ses joueurs demain face au Maroc. La sélection du Bénin a effectué sa dernière séance d’entraînement ce jeudi en fin d’après-midi. Tous les hommes de Michel Dussuyer y ont participé sauf le gardien Fabien Farnolle et le défenseur central Seidou Guéro Barazé, tous les deux blessés. Le Bénin devra aussi se passer de l’attaquant du club anglais d’Huddersfield Steve Mounié, suspendu en raison de cumul de cartons jaunes. A noter que côté marocain, seul Khalid Boutaïb est incertain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here