PARTAGER

Southern african trust, African philanthropy network et TrustAfrica ont annoncé la nomination de l’éminent musicien international Baba Maal aux fonctions de porte-voix des populations marginalisées d’Afrique.

La nomination de Baba Maal est en reconnaissance de son vécu et de son engagement constant à utiliser son art pour donner la parole aux sans-voix, soulignent les trois organisations. Baba Maal est une star de la musique ayant une très grande réputation en Afrique et à travers le monde, connue pour son engagement auprès des communautés marginalisées en Afrique et ailleurs, et qui a passé la plupart de son temps à mobiliser du soutien et des ressources pour les communautés et les personnes susvisées. Les trois organisations panafricaines travaillent ensemble dans le cadre de l’initiative «Immunité communautaire» pour apporter un soutien à impact rapide capable de soulager en toute urgence les communautés marginalisées et les personnes vivant en marge de la société. L’acte ainsi posé apportera également un large soutien aux initiatives politiques visant à proposer des solutions à long terme qui amélioreront les conditions de vie des groupes pauvres et marginalisés du continent.
Pour atteindre cet objectif, cette initiative s’appuiera, entre autres aspects, sur l’intérêt public que suscitent les grandes célébrités (athlètes, artistes et acteurs de la société civile) comme plateforme pour faire porter le message là où il n’a pas été entendu et, partant, venir en aide aux personnes les plus touchées de la société. Southern african trust, African philanthropy network et TrustAfrica d’une part, et Baba Maal, d’autre part, travailleront en étroite collaboration pour sensibiliser et collecter des fonds qui seront utilisés pour apporter un soutien indispensable aux communautés marginalisées grâce à l’initiative. Cette collaboration importante comprendra l’organisation d’une série de concerts ainsi que des programmes de sensibilisation sur une période initiale de six mois pour renforcer le soutien à l’initiative.
Magazinedel’afrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here