PARTAGER

Après quatre jours de grève de la faim, les inspecteurs de la jeunesse et des sports sortants de l’Institut national supérieur de l’éducation populaire et du sport (Inseps), situé au sein du stade Iba Mar Diop, ont levé leur mot d’ordre de grève de la faim après avoir reçu hier la visite matinale du sous-préfet de Dakar-Plateau, M. Djiby Diallo.

Dans les rangs des inspecteurs de la jeunesse et des sports sortants de l’Institut national supérieur de l’éducation populaire et du sport (Inseps), l’on a décidé de mettre un terme à la diète observée depuis quatre jours. Une décision prise suite à une visite matinale hier du sous-préfet de Dakar-Plateau. Djiby Diallo a pu obtenir des grévistes de la faim, non seulement la levée de leur mot d’ordre, mais aussi un mémorandum qu’il promet de remettre à qui de droit pour que leurs doléances, soit une insertion dans la fonction publique, soient réglées.
Mamadou Marone, porte-parole des grévistes, qui a remercié M. Diallo de sa visite, a annoncé la «levée du mot d’ordre pour que l’autorité sous-préfectorale fasse sa médiation et surtout livre les salles pédagogiques pour que les cours se poursuivent pour (leurs) jeunes frères».
«Nous sommes à l’Inseps pour nous enquérir de la situation de nos administrés qui sont dans une situation inquiétante depuis quelques jours. Après les efforts du chef de l’Etat pour améliorer les conditions des étudiants, je saisis l’occasion pour jouer un rôle de médiateur afin qu’une solution soit trouvée pour ces étudiants qui ont terminé leur formation», avait déclaré d’entrée le sous-préfet de Dakar-Plateau.
A signaler que certains grévistes, mal en point, ont été évacués dans des structures sanitaires.
Avec Senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here