PARTAGER

Les membres du Syndicat national des travailleurs du pétrole et du gaz ont signé vendredi avec l’Etat une convention collective nationale dudit secteur. Cet accord permettra d’améliorer et d’encadrer les rapports entre les employeurs et les travailleurs dans cette branche professionnelle.

Le secteur du pétrole et du gaz est maintenant doté d’une nouvelle convention collective nationale. Le texte a été signé vendredi, après plus de deux années de discussions entre les travailleurs du dudit secteur et le gouvernement.
«Conscients de leurs responsabilités, des partenaires so­ciaux de ce secteur d’activités ont su instaurer et entretenir la culture d’un dialogue social fécond dans la gouvernance de leur entreprise qui a abouti à la conclusion de divers accords. Les négociations n’ont pas été faciles et ont démarré le 16 septembre 2016», a rappelé Doudou Ndiaye, président du comité de pilotage de ces négociations. Il a ajouté que la convention est un acquis «inestimable» pour les travailleurs dans le domaine du gaz et du pétrole. A l’en croire, elle prend en charge toutes les spécifiés du secteur et intègre en son sein des dispositions nouvelles, notamment imposées par les évolutions technologiques.
Selon le ministre du Travail, du dialogue social, et des relations extérieures, cet accord constitue une belle première pour la branche d’activités de ces ressources naturelles. Sam­ba Sy a soutenu d’emblée que cette convention est une étape supplémentaire dans le processus de redynamisation de la négociation collective sectorielle, mais également atteste du génie des partenaires sociaux sénégalais qui privilégient la concertation et l’anticipation dans la gestion des relations sociales.
Lui emboîtant le pas, le secrétaire général de la Confé­dération nationale des travailleurs du Sénégal/Forces du changement (Cnts/Fc), Cheikh Diop, n’a pas caché sa joie. «Cet accord est historique,  la convention du pétrole qu’on attendait depuis 1982, nous y sommes parvenus aujourd’hui», s’est réjoui M. Diop.
Abdoulaye Dia, représentant du ministre du Pétrole et des énergies renouvelables, a profité de la tribune pour saluer l’initiative prise de mettre sur pied cette convention dans le but d’améliorer et d’encadrer les rapports entre les employeurs et les travailleurs dans la branche professionnelle du gaz et du pétrole. «L’un des objectifs majeurs qui est recherché en signant cette convention est de garantir la stabilité sociale et l’essor économique du secteur», a informé M. Dia.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here