PARTAGER

L’ Oms a annoncé le 3 juin  la reprise des essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, soulignant « qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole de ces essais ». Et ce, neuf jours après les avoir suspendus  à la suite de la publication d’une étude dans la prestigieuse revue médicale The Lancet,

Selon le directeur général de l’Oms, Tedros Adhanom Ghebreyesus, après analyse des données disponibles sur la mortalité, les membres du Comité de sécurité et de suivi ont estimé qu’il n’y a aucune raison de modifier le protocole des essais cliniques.

Les essais menés par l’organisation mondiale de la santé et ses partenaires avaient été suspendus, depuis le 25 mai dernier, le temps de mener les vérifications nécessaires des données fournies par l’étude publiée dans The Lancet. Ladite étude jugeait inefficace (voire même néfaste) le recours à la chloroquine ou à ses dérivés comme l’hydroxychloroquine contre le Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here