PARTAGER

Nafissatou Thiam a été élue athlète féminine de l’année 2017 par l’Iaaf, fédération internationale d’athlétisme, vendredi soir à Monaco à l’occasion des Iaaf Athletics Awards. C’est la première Belge à obtenir cette distinction. Cette saison, Thiam a passé la mythique barre des 7 000 points à Götzis avant de décrocher le sacre mondial à Londres, un an après son titre olympique à Rio.
L’heptathlonienne de 23 ans figurait parmi les trois finalistes 2017, issues des 10 candidates retenues début octobre par l’Iaaf. Les deux autres finalistes étaient la sauteuse à la perche grecque, Ekaterini Stefanidi, et la coureuse de fond éthiopienne, Almaz Ayana. Thiam a été choisie en partie par le Conseil de l’Iaaf (50%), l’Iaaf Family (25%) et le public (25%). Les votes ont pris fin le 16 octobre. La Namuroise, Liégeoise d’adoption, a connu une saison 2017 parfaite. La championne olympique a remporté toutes ses compétitions d’épreuves multiples. Elle est devenue championne d’Europe de pentathlon en salle à Belgrade le 3 mars avec un record personnel et une meilleure performance mondiale de l’année (4 870 pts). Le 28 mai, à Götzis, en Autriche, elle a remporté le prestigieux heptathlon Hypomeeting avec 7 013 points, nouveau record de Belgique. En passant la barrière des 7 000 points, elle est devenue la 3e meilleure performeuse mondiale de l’histoire. Enfin à Londres, le 6 août, Thiam est devenue championne du monde, un titre inédit pour l’athlétisme belge.
7sur7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here