PARTAGER

A 27 ans et avec 41 sélections, Idrissa Gana Guèye est l’un des plus expérimentés des 23 Lions du Sénégal. Au Gabon, le joueur d’Everton devra confirmer la progression qu’a connue sa carrière. Ses relances, ses tacles et sa vision du jeu seront bénéfiques à une Equipe du Sénégal qui court après un trophée continental.

En football, ce sont souvent les buteurs ou les passeurs décisifs qui raflent les distinctions individuelles (Messi, Ronaldo, Ronaldinho, Kaka…). Pourtant, ce sport collectif est bonifié par des travailleurs de l’ombre qui passent presque inaperçu au moment de faire des éloges. Sergio Busquets, Thiago Motta, Michael Carrick, Ngolo Kanté… peuvent en témoigner. Peut-être moins talentueux que ces références mondiales, Idrissa Gana Guèye fait partie de cette race. Infatigable, l’ancien Lillois, de par ses tacles, interceptions et sa lecture du jeu, assure un important rôle de sentinelle entre le milieu et la défense sans broncher. Cette année, Idrissa Guèye, comme on l’appelle en Europe, a décidé d’impulser une nouvelle tournure à sa carrière. Après la tunique écarlate du Losc et le rouge bordeaux à Aston Villa, le joueur formé à Diambars de Saly est séduit par les bords de la Mersey. A Liverpool, Guèye s’offre cependant le bleu toffee d’Everton.
A Goodison Park, Gana ne tarde pas à prendre ses marques. Il n’a raté qu’un seul match des 20 journées de Premier League. Son entraîneur, Ronald Koman, s’extasie pour sa recrue arrachée à Aston Villa pour 18,5 millions d’euros. «Il a été formidable. Il a récupéré beaucoup de ballons, il a gagné beaucoup de duels, mais il a aussi montré qu’il était précieux dans la construction du jeu en milieu de terrain, en essayant de toujours jouer vers l’avant. C’est une excellente recrue pour le club et nous espérons qu’il restera longtemps. A mon avis, il peut devenir le meilleur joueur de Premier League à son poste», adoubait, dithyrambique, l’ancienne star du Fc Barcelone en septembre dernier. Titularisé depuis le début de la saison, le Sénégalais a fini de convaincre les plus sceptiques et de s’attirer les éloges d’anciennes légendes du championnat anglais dont Phil Neville, l’ancien joueur de Manchester United et Jamie Carragher, l’ex-défenseur emblématique de Liverpool, qui voient en Gana l’un des meilleurs à son poste en Premier League.

La Can pour mieux progresser
Lors de la saison 2015-2016, le lutin, 1m 74, réalise une performance de deuxième plus grand nombre de tacles réussies derrière le champion d’Angleterre de Leicester, Ngolo Kanté. Idrissa Gana Guèye a débuté sa carrière lilloise en janvier 2010 sous les ordres d’un certain Rudi Garcia. Plus occupé par ses tâches défensives, il n’est pas un buteur de la trempe de Frank Lampard. Le 17 février 2011, il marque son premier but en professionnel lors du match de Ligue Europa face au Psv Eindhoven. Lors de cette même année, il devient champion de France avec Lille et vainqueur de la Coupe de France. Avec son compatriote Moussa Sow qui deviendra meilleur buteur de la Ligue 1, Gana s’affirme comme un cadre chez les Dogues.
Durant le mercato estival de 2015, le milieu sénégalais cède aux sirènes anglaises et signe chez les Vilans d’Aston Villa pour 9 millions d’euros. Dans la ville de Birmingham, Gana devient un titulaire indiscutable. Ses coaches, Tim Sherwood puis Rémy Garde, n’ont jamais douté de ses capacités. Malgré tout, Gana n’évitera pas à son équipe une relégation en Cham­pio­n­ship. En sélection, le Toffee n’a jamais quitté l’Equipe nationale A depuis sa bonne prestation lors des Jeux olympiques de Londres. En 2015, il fait partie du groupe de Amara Traoré pour disputer la Can en Guinée Equatoriale. Ses prestations ne sont pas des plus mauvaises, mais le Sénégal ne franchit pas le cap du premier tour. Avec 41 sélections, Idrissa Gana Guèye sera présent au Gabon pour ratisser les pelouses dans l’entrejeu des Lions du Sénégal.

bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here