PARTAGER

L’ancien Premier ministre, Idrissa Seck, qui a effectué la prière de l’Aïd El Kabîr à la grande mosquée de Moussanté, sous la direction de l’imam Ratib, Tafsir Babacar Ndiour, a exprimé toute sa compassion «à l’endroit de tous nos compatriotes qui souffrent». Qu’il s’agisse, selon le leader du parti Rewmi, «des paysans et des éleveurs qui soufrent du manque de pluies, des commerçants qui ont perdu leurs biens dans des incendies de marchés et d’infrastructures publi­ques. Qu’il s’agisse également de nos jeunes qui, faute d’emploi, sont obligés de se lancer dans l’immigration clandestine, de nos étudiants qui sont frappés par des années d’efforts finalement annulées. Donc à l’ensemble de nos compatriotes qui souffrent, j’exprime toute ma compassion».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here