PARTAGER

Le candidat de la coalition Idy2019 qui a été l’hôte de Tambacounda, samedi, est longuement revenu sur la situation «catastrophique» de la ville. Idrissa Seck, dopé par une foule immense qui l’a suivi tout au long de sa longue procession, s’est dit «atterré». «Le chômage vous envahit, le système éducatif y est parterre, le système de santé est sous équipé et manque de personnel spécialisé. C’est parce-que le régime de Macky Sall n’a pas pensé à vous inclure dans son programme de développement», a-t-il conclu, appelant les populations à «tourner le dos» au candidat sortant. «Je ferai de la région, un carrefour de développement industriel et logistique pour absorber cette force de travail que constitue la jeunesse. Avec le développement du chemin de fer, la région sera le carrefour pour notre interconnexion avec les pays de la sous-région. Si je dis cela, c’est parce que tout le développement économique, minier, agricole les richesses de la Casamance, feront de ce carrefour, avec la relation avec le Mali, la Guinée et les autres pays, notre porte d’entrée vers la Cedeao, vers l’Uemoa», a expliqué Idrissa Seck. Pour ce faire, il invite Tamba à l’élire dès le premier tour «pour en finir avec ce régime d’incompétents et d’incapables». Il entend ainsi «instaurer un programme de développement qui absorbera cette formidable jeunesse de Tamba». Revenant à la charge, il a encore décoché des flèches pour dénoncer la situation du lycée Mame Cheikh Mbaye qui est «en ruines». «Cela signifie que ceux qui gouvernent manquent de vision et d’ambition pour la jeunesse. C’est effarant !», a-t-il martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here