PARTAGER

Accusé de fouiller la gestion de la présidente sortante du Cese, Aminata Touré, Idrissa Seck a nié ces allégations. Il a fait savoir hier lors de son installation qu’il n’a fouillé «la gestion de personne». D’après M. Seck, en tant que nouveau président de cette institution, il devait recevoir un dossier comprenant des informations sur les comptes et le patrimoine du Cese. Mais à l’en croire, cela n’a pas été fait. Et en se référant à qui de droit (Ndlr : le président de la République), ce dernier lui a dit de faire la «situation de référence». «Je n’ai fouillé la gestion de personne, je n’ai même pas ce temps. Ce qui me préoccupe, c’est de mener la mission qui m’est confiée. Je vais faire ma situation de référence et je la transmettrai à la présidente sortante», a-t-il dit.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here