PARTAGER

A l’instar de toutes les localités du pays, Thiès a célébré le 57e anniversaire de l’indépendance du Sénégal. Une occasion pour le président du Conseil départemental de Thiès de revenir sur l’adresse à la Nation du chef de l’Etat. «Je pense que ce qui est at­ten­du du président de la Répu­blique, ce ne sont plus des discours, mais des ac­tions concrètes  pour abré­ger les souffrances des populations», a réagi Idrissa Seck. L’ancien maire de Thiès qui enchaîne : «Les populations souffrent dans leur sécurité. Les accidents de la  circulation et les   agressions se multiplient, il faut y apporter une réponse concrète. La justice est malade, il faut la soigner. Idem pour le secteur de la santé et  celui de l’éducation.» Bref, souligne-t-il, «après  5 ans de magistère, ce ne sont pas des discours que nous attendons mais des actions concrètes».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here