PARTAGER

A la mosquée Moussanté où il a prié, le leader de Rewmi a donné sa recette pour un règlement définitif du dossier Karim Wade. Selon lui, le Président Macky Sall doit aller dans le sens de pacifier «ses rapports avec tout le monde et surtout avec le Président Wade qui a la particularité d’avoir beaucoup de fils d’emprunt et de n’avoir qu’un seul biologique qui s’appelle Karim Meissa Wade». Idrissa Seck d’ajouter : «Personne ne pourra jamais le soulager sans résoudre le problème de Karim Wade. Et ses fils d’emprunt occupent ou ont occupé toutes les stations. Il y a Macky Sall qui est le président de la Répu­bli­que, d’anciens Premiers ministres, des médiateurs de la République dont Serigne Diop, des avocats d’exception dont Me Ousmane Ngom, etc.  Le plan que je propose à Macky Sall, c’est d’aller vers le choix de deux médiateurs en l’occurrence Serigne Diop, professeur de Droit constitutionnel exceptionnel, respecté dans le monde entier, ancien ministre de la Justice et l’actuel Médiateur Alioune Badara Cissé. Ils vont voir l’Etat et son chef pour dire que la justice a tranché, c’est un jugement définitif, le contentieux est évalué à X milliards de F Cfa. Il s’agira de voir ensuite si l’Etat peut faire une remise partielle ou totale de cette dette. S’il n’y a pas de remise totale, une évaluation est faite après avoir défalqué la remise et le reste est pris en charge par tous les Sénégalais, les Africains, les amis du Sénégal dans le monde à aider à solder ce reste et faire libérer ainsi Karim Wade de toute contrainte. Cela soulagerait le Président Wade qui reprendrait sa fonction naturelle d’ancien président de la République pouvant conseiller son fils Macky Sall et même la Cedeao et l’Afrique, l’Onu, etc.».

«Je n’ai aucune envie de me réconcilier avec quelqu’un qui est en si mauvaise posture»
Selon lui, il faut au Président Macky Sall un sursaut de sagesse et qu’il règle son relationnel avec le pays car la tension est consécutive au traitement réservé à Me Abdoulaye Wade, mais aussi celui du dossier Khalifa Sall. En tous les cas, le président du Conseil départemental de Thiès décline encore la main tendue de Macky Sall pour des concertations. «Je n’ai aucune envie de dialoguer ou de me réconcilier avec quelqu’un qui est en si mauvaise posture, mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, s’il gère ces dossiers-là, cela marchera. Mais s’il ne le fait pas, il n’aura jamais la paix. Je propose une nouvelle coalition puisque si je lui demande de dissoudre l’Alliance pour la République et de rejoindre Rewmi, il va refuser. Ainsi il va dissoudre Benno bokk yaakaar, l’opposition en fait de même et ensemble la classe politique met en place Benno bokk senegaal et que tout le monde porte le maillot national au moins pendant un mois pour accompagner les Lions. Et après cela, que tout ceux qui le veulent soient des candidats y compris Karim Wade et Khalifa Sall et que les Sénégalais fassent librement leur choix», a dit M. Seck.
nfniang@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Il fait vraiment pitié à voir ce renégat a 2 balles…
    Il veut se montrer intéressant et cherche par tous les moyens d’exister…sauf que les Sénégalais l’ont déjà jugé ! Idy rancunier ,Idy mégalo-maniaque , Idy haineux…aux oubliettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here