PARTAGER

Idrissa Seck n’est visiblement pas dans une logique de reconnaître la victoire de Macky Sall. En effet, alors que le Chef de l’Etat a convié toutes les forces vives de la nation autour d’une table, Idy parle toujours de « confiscation de la volonté populaire » par conséquent, il entend « avec fermeté et détermination s’investir à la défense des acquis démocratiques de notre peuple. Cette détermination sera suivie sans équivoque et sans ambiguïté ».

Est ce une façon de décliner l’invitation au dialogue ? Dans une déclaration organisée ce mercredi 13 mars 2019, Idrissa Seck a précisé qu’une « unité de l’opposition » est nécessaire « pour face à la confiscation de la volonté populaire ».

Par ailleurs, il a demandé la « libération immédiate et sans condition des jeunes et femmes arrétés et de Khalifa Sall ». Pour Idy, le seul tort de ses sympathisants a été de  » s’indigner face à la confiscation du pouvoir ». Pour lui, ces « arrestations sont des agressions ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here