PARTAGER

L’université Gaston Berger de Saint-Louis n’était pas connue, en matière de reprise des cours comme une institution, qui était à la traîne. Il a fallu que le Covid fasse ses effets dans le pays pour qu’on en arrive à s’interroger sur l’effectivité de la reprise des enseignements au campus pédagogique de Sanar. Mais ici, ce qui surprend et étonne même le recteur Pr Ousmane Thiaré, c’est le refus des étudiants de rejoindre les amphis et autres salles de travaux pratiques et travaux dirigés, craignant pour leur santé malgré les assurances des autorités universitaires. Ces derniers ne s’arrêtent pas là, ils ignorent même les règles de fonctionnement de l’université au point que le recteur en soit amené à leur faire un cours sur cette question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here