PARTAGER

Soldat sénégalais au Rwanda sous la bannière des Nations unies, le capitaine Mbaye Diagne a été tué alors qu’il sauvait des vies. Pour Joël Karekezi, «c’est un héros». «C’est quelqu’un qui a sauvé plus de 600 personnes. Pour moi qui suis un rescapé du génocide, j’ai envie d’honorer sa bravoure dans un film pour montrer tout son parcours. Il y a beaucoup de documentaires qui ont été faits sur lui, mais j’ai envie de faire une fiction. Pour moi, c’est une histoire nécessaire à raconter. Il faut raconter nos héros africains qui se sont battus pour sauver des vies et aussi libérer notre continent.»
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here