PARTAGER

Le prévenu Moussa Diouf a vraiment du culot. Le bonhomme s’est fait passer pour un magistrat pour rouler des douaniers du Port autonome de Dakar (Pad). Malheureusement pour lui, il a trop vite été pris dans son jeu. Parti s’acquitter des droits de douane pour ses véhicules importés, Moussa Diouf s’est présenté aux douaniers comme étant le procureur de la République de Ziguinchor, Adama Ndiaye. Dans sa tête, avec ce titre, les agents en service allaient facilement lui accorder des largesses. Mais mal lui en a pris. Il est tombé sur un camarade de promotion du procureur en question à l’ex-Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam).
A l’enquête comme devant la barre des flagrants délits du Tribunal de grande instance de Dakar, il n’a pas cherché à nier les faits étant donné qu’il a été pris en flagrant délit. «Je reconnais que je me suis présenté aux douaniers comme étant le procureur Adama Ndiaye. C’était pour bénéficier de faveurs», balance-t-il. Comme pour réparer le tort causé à son collègue, le représentant du Parquet a requis la peine d’un an d’emprisonnement ferme contre le mis en cause. Selon lui, les faits sont constants. «Il n’a pas hésité à reconnaître sa faute. Nous plaidons coupables», estime d’emblée la défense. Elle a sollicité par ailleurs une application extrêmement bienveillante de la loi pénale. Le Tribunal a finalement suivi le réquisitoire du procureur en condamnant Moussa Diouf à 1 an de prison ferme pour usurpation de fonction.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here