PARTAGER

L’attente a longtemps duré. Finalement, les impactés de l’autoroute Ilaa touba, qui habitent les villages de Kankan et Darou Sow, vont rentrer dans leurs fonds. Le président de la République a signé depuis vendredi passé le décret qui va permettre de décaisser 770 millions de francs Cfa, somme qui sera payée aux ayants droit.

Les  populations impactées des localités de Darou Sow et de Kankan n’ont pas encore perçu l’argent représentant leur indemnisation dans le cadre du projet de l’autoroute Ilaa Touba. Elles avaient manifesté leur ras-le-bol pour rentrer dans leurs fonds. C’était le 26 janvier dernier. Le montant total est de 770 millions de francs Cfa. Interpellé sur ce retard de paiement, Cheikh Sakho Ndiaye, assistant juridique chargé de la libération des emprises de l’autoroute Ila Touba, explique : «Il faut impérativement, le décret de cessibilité. Ce sont des deniers publics et c’est ce document seulement, qui doit servir de base de paiement. C’est ce qu’on attend. On est prêt à payer. Serigne Bassirou Bousso a fait des démarches. Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké a appelé notre Directeur général. On est prêt à payer. C’est le décret qui tarde. Si le décret sort le matin, on paie le soir. J’avais espoir que le 20 février le décret allait sortir, mais tel  n’est pas le cas. Cela ne dépend pas de l’Ageroute et des Impôts et domaines.»
Le décret tant attendu a été enfin signé. Il est disponible depuis vendredi passé. Les paiements pourront débuter incessamment. D’ailleurs, souffle une source au niveau de l’Ageroute, Cheikh Bassirou Mbacké Abdou Khadre a été informé.
Pour rappel, en 2014 une commission de recensement et d’évaluation des impenses avait, en rapport avec les populations impactées, trouvé un consensus pour indemniser chaque mètre carré à hauteur de  5 000 francs Cfa. Un consensus remis en question par l’Ageroute qui le 5 juillet 2016, conformément aux dispositions de la loi, avait revu de moitié le montant alloué au mètre carré, parce qu’à la suite de la modification du tracé de l’autoroute, la plupart des terres impactées se retrouvaient dans le domaine national.
Reçu le 14 mars dernier par le chef de l’Etat, le président-directeur général de China road and bridge Corporation (Crbc), Lu Shan, a assuré que l’ouvrage sera prêt en décembre 2018. Les travaux de l’autoroute, dont la 1ère pierre a été posée le 10 janvier 2015 par le Président Sall en compagnie du Khalife général des mourides, devaient durer 45 mois et se terminer en 2019. L’infrastructure va coûter 4 18 milliards dont 52,6 milliards de francs Cfa financés par l’Etat et 365,4 milliards de francs Cfa par les bailleurs. Ce projet est composé de travaux proprement dits y compris la fourniture et les installations des équipements de péage à 812 millions de dollars Us, soit environ 406 milliards de francs Cfa, l’assistance à la maîtrise d’ouvrage y compris les travaux de contrôle de la qualité des travaux à 7 milliards de francs et de la libération des emprises chiffrée à 5 milliards.
badiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here