PARTAGER

Touba est la capitale du Sénégal. En attendant le Magal prévu le 8 novembre, tous les «grands» Sénégalais se bousculent dans la ville sainte. Là où ils cherchent la bénédiction politique et le parapluie religieux. Après le Président Sall qui a eu droit à un bain de foule et entendu des propos très doux de la chefferie de Touba, ses challengers vont tenter de remettre à plat les gains qu’il aurait engrangés ces dernières 48h. C’est une bataille annuellement renouvelée, en attendant celle électorale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here