PARTAGER

Ils ont perdu le Nord les étudiants de l’université de Saint-Louis. Leur revendication peut être légitime, mais les actes qu’ils ont posés hier ne les anoblissent pas. Revendiquer que la lumière soit faite autour de la mort de Fallou Sène est une noble doléance mais ils l’ont souillée de triste manière. Comment peut-on souiller le bureau d’un recteur ? Question à des étudiants, qui sont appelés à promouvoir le civisme écrit en lettres d’or sur le programme du Président Sall…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here