PARTAGER

Mais qui gère le parking du stade Léopold Sédar Senghor ? Entre la direction dudit stade -sous la tutelle du ministère des Sports- et la mairie de la Patte d’Oie, forcément les responsabilités sont partagées. En attendant que les concernés se prononcent, il est, en tout cas, évident que l’image que donne l’occupation de ce parking (photo prise hier) est désolante pour ne pas dire scandaleuse. Mais le problème est que dans tout ça, personne ne bouge ! Et au rythme où cet envahissement prend forme, pour ne pas dire cette «prise d’otage», on n’aura même plus droit à une simple ruelle pour accéder au stade. D’ailleurs, à vue d’œil, le décor est insoutenable, avec (retenez votre souffle) : les épaves de voitures et de bus un peu partout, les garages de mécaniciens, les laveurs de voitures, les gargotes, les ordures,… Evidemment, au-delà de l’indiscipline caractérisée notée dans cet espace, la publication de cette photo est liée à un contexte bien précis : à savoir les prochaines sorties de l’Equipe nationale de football, qui va jouer deux matchs au stade Senghor, les 5 et 10 juin ; respectivement contre l’Ouganda, en amical, et la Guinée Equatoriale.
Deux affiches qui vont forcément attirer du monde. Mais un petit conseil : tous ceux qui sont véhiculés n’ont qu’à laisser leur voiture à la maison. Car il y aura tout aux alentours du stade Senghor sauf un tout petit carré pour garer son véhicule. Sacré Sénégal : quand l’indiscipline est banalisée, c’est grave ! Mais quand «l’indiscipline est organisée», c’est encore plus grave ! Les images parlent !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here