PARTAGER

Impactées par les études environnementales des travaux d’aménagement des terres rizicoles du secteur G du bassin de l’Anambé, situées dans la commune de Saré Coly Sallé, les populations du village de Télew n’auront pas à brandir des pancartes ou demander l’intervention de quelque autorité étatique. Elles ont pu trouver un site de recasement d’une superficie de 2 ha, cédé par le village de Témento Koutayel, grâce à l’entregent du maire de la commune, Mamadou Baldé, et trouvé un partenaire financier. Ces populations de pêcheurs du lac éponyme ont visité leur nouveau site lundi passé, en compagnie des autorités administratives, locales et des responsables du projet Tiers sud beydaare. Le coordonnateur de ce projet, Abdou Niang Thiam, a expliqué : «Ce sont des populations de pêcheurs qui sont venues s’installer dans l’emprise des périmètres aménagés qui se trouvent au bord du lac Télew. Elles subissent déjà les impacts des crus du lac en période d’hivernage. Les impacts seraient plus importants quand les travaux de réhabilitation des 1 185 ha en cours seront achevés, selon des études environnementales effectuées sur le site. C’est pourquoi il est décidé de les déplacer et les appuyer pour leur réinstallation. Nous allons leur donner du ciment, du sable, du fer et des tôles, les appuyer dans le processus de construction et les aider à poursuivre leurs activités génératrices de revenus pour ne pas tomber dans la précarité.»
Le sous-préfet de Saré Coly Sallé, Abdoul Konaté, qui était avec les délégués des pêcheurs sur le nouveau site, les a rassurés du soutient de l’Etat et les encourage à accélérer les travaux de construction de leurs maisons, afin que la Sodagri puisse entrer en possession desdites terres au plus tard en février 2021.
Le délégué des pêcheurs à cette visite a souhaité qu’en plus de l’appui pour la construction des habitations, l’Etat puisse les aider à accéder à des points d’eau et à l’électricité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here