PARTAGER

Le chef de l’Etat va signer un décret interdisant l’entrée sur le territoire national de véhicules d’occasion âgés de 8 ans au moins.

Macky Sall vient, une fois de plus, de faire machine arrière sur une de ses anciennes promesses. Le chef de l’Etat vient de signer un décret qui interdit l’importation de véhicules d’occasion âgés d’au moins 8 ans.
Le décret relatif à l’importation de véhicules, qui va être signé incessamment, parce qu’ayant passé toutes les étapes de la procédure, souligne que tout véhicule importé âgé d’au moins 8 ans sera «interdit d’immatriculation au Sénégal et réexporté dans un délai de deux mois ou détruit à l’expiration dudit délai aux frais du propriétaire ou de l’importateur, sans préjudice d’une pénalité de deux millions de Cfa appliquée à l’encontre du propriétaire ou de l’importateur».
De l’autre côté, les véhicules âgés de 5 ans au moins paient une pénalité d’importation de 20% au moins, tandis que ceux âgés de moins de 8 ans, mais ayant au moins 7 ans d’âge, paient 60% de pénalité.
Ce décret revient sur la mesure qu’il avait prise il y a plus de 7 ans, à son arrivée au pouvoir. A l’époque, Macky Sall avait, pour des raisons de populisme, décidé de porter à 8 ans l’autorisation d’importer des véhicules d’occasion que le Président Abdoulaye Wade avait maintenue à 5 ans.
Cette mesure avait favorisé l’entrée dans le pays de nombreux véhicules usagés, encombrant les artères des villes sénégalaises. Avec ce retour en arrière, le président de la République vient de reconnaître implicitement qu’il n’avait pas mesuré l’importance de la décision prise en 2012.

2 Commentaires

  1. Une mesure injuste vis à vis de la sous région. Les Maliens, les gambiens, les mauritaniens … vont avoir le droit de conduire au Sénégal des véhicules que les sénégalais n’auront pas le droit de posséder.

    Une mesure pour la protection de l’environnement (si c’est ça le motif), doit concerner toute la sous région pour être efficace. Au cas où cette mesure est prise pour régler le problème de circulation à Dakar, cela dénote d’une fuite de responsabilité de la part des autorités.

    Ce qui est choquant avec cette loi, c’est que même au niveaux des pays constructeurs de véhicules, il n’y a pas de limitation d’age. Ce qui importe c’est de mettre en place des normes et contraindre les usagers à les respecter. Ainsi on aurait contribuer à booster l’emploi surtout autour de tous les métiers qui gravitent autour de l’automobile.

  2. Et pour ces vielles vehicules qui nous intoxique tous les jours a Dakar, il ya pas de solution? Des charettes en pleine ville ou sur les echangeurs creant ainsi des bouchons derrieres, La solution ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here