PARTAGER
Tanor Thiendella Fall, directeur général des Élections.

Le Conseil constitutionnel va en finir avec les candidatures ce dimanche avec la publication de la liste définitive. Et dès le lendemain, ce sera au tour du ministère de l’Intérieur de prendre le relai pour l’organisation matérielle. C’est pourquoi le Directeur général des élections (Dge) a publié deux communiqués dans ce sens. Le premier invite «les mandataires des candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019 à se présenter au siège de la Dge, sis à la Cité Police Malick Sy, le lundi 21 janvier 2019 à partir de 10 heures, munis de leur carte de désignation ; et ce, pour les besoins de l’impression des bulletins de vote de leur candidat». Et dans le second, Tanor Thiendella Fall informe «les candidats à l’élection présidentielle du 24 février 2019, qu’en application de l’article L.68 du Code électoral, ils doivent désigner un plénipotentiaire auprès de chaque autorité administrative (préfet et sous-préfet)». Il rappelle que la lettre de désignation est notifiée 33 jours avant l’élection, c’est-à-dire le lundi 21 janvier 2019. «Le Dge vous invite donc, avec diligence, à accomplir cette importante formalité compte tenu du rôle éminent du plénipotentiaire dans le contrôle des opérations électorales», ajoute-t-on.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here