PARTAGER

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a procédé hier à l’inauguration de l’autoroute Ila Touba, long de 115 km et récolté des louanges de l’establishment mouride.

Le Président Sall est sans doute un homme heureux. Après les louanges de Paris, il a roulé hier sur un péage de prières. Sur le tracé de l’autoroute Ila Touba, les cris de joie égalaient la reconnaissance. Les pancartes sont là pour immortaliser l’évènement. Ce 20 décembre, Macky Sall a inauguré cette infrastructure et a pris un bain de foule. Touché par cette forte mobilisation, il s’est confondu en remerciements : «Je voudrais exprimer ma reconnaissance aux populations de Touba, Mbacké, Bambey et de toutes les localités de Thiès pour la mobilisation exceptionnelle et l’accueil mémorable qui m‘a été réservé cet après-midi (hier). Je réserve une mention spéciale aux populations des localités traversée par l’autoroute Ila Touba.»
L’attente fut longue, mais elle s’est diluée dans l’euphorie générale après que le Président a fait son apparition à 19h. Alors qu’il était annoncé à 15h. Le porte-parole  du khalife général des Mourides, Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, est aux premières loges. Il écoute Macky Sall surligner l’importance de l’infrastructure. Il dit : «C‘est avec une grande fierté que je viens procéder, ici dans cette terre bénite au Baol, à l’inauguration de l’autoroute Ila Touba, infrastructure majeure à la pointe du progrès réalisée au bout d’efforts considérables, d’une ingéniosité technique et financière remarquable.» Il remercie le khalife général des Mourides pour avoir aidé à concrétiser le projet d’un coût 415 milliards F Cfa, financé par la Chine. De Serigne Maty Lèye qui «avait béni le projet» à l’actuel khalife général des Mourides Serigne Mountakha Mbacké, il n’a pas occulté de citer les noms des personnes impliquées dans la réalisation de cette route. Et demande un autre «ndiguel» pour assurer la préservation des grilles de protection de l’autoroute à péage. Il pense à «une décharge électrique de faible intensité sur ces grilles afin de dissuader ceux qui seraient tentés de les détruire».

La reconnaissance
de Touba
Cette demande aura sans aucun doute un écho favorable à Touba qui ne dissimule pas sa reconnaissance. Le porte-parole du khalife l’explique dans un langage assez imagé : «Qui travaille pour Serigne Touba sera rétribué par Serigne Touba. C’est Serigne Touba qui l’a dit. Il prie Dieu pour qu’Il vous permette de poursuivre l’ensemble des chantiers entamés et que vous puissiez tous les achever.» Il embraie en insistant sur «la satisfaction du khalife général des Mourides». «Un ouvrage aussi grandiose et important n’a été construit pour Touba et pour Serigne Touba dans des délais aussi courts. Beaucoup pensaient que cette autoroute ne pouvait pas être bouclée dans les 7 ans. Nul n’a jamais œuvré pour Serigne Touba et venir à le regretter. Aucun chantier fait à Touba n’est aussi grand que celui-ci.» Avec cette autoroute dont l‘exploitation a été confiée à l’entreprise chinoise Crbc, Touba «jouera pleinement son rôle de pôle économique dans le cadre du Plan Sénégal émergent», dixit Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here