PARTAGER

Une vingtaine de ministères seront bientôt délocalisés dans le pôle urbain de Diamniadio où quatre bâtiments R+8 ont été réceptionnés hier. Ce transfèrement va permettre à l’Etat d’épargner annuellement 8 milliards de francs Cfa, en attendant que les sphères ministérielles soient classées patrimoine bâti de l’Etat dans seulement six ans.

Le premier lot de bâtiments des sphères administratives dans le pôle urbain de Diamniadio a été inauguré hier par le président de la République. A cette occasion, Macky Sall a annoncé l’installation progressive d’une vingtaine de ministères très prochainement, intégrant toutes les administrations.
Toutefois, le chef de l’Etat n’a pas donné plus de détail par rapport aux ministères qui vont occuper les nouveaux bâtiments. «Bientôt, ce sont 120 mètres carrés de bureaux qui seront mis à la disposition de l’Adminis­tration. En transférant les ministères ici, l’Etat allège ainsi sa facture en charge locative de 8 milliards de francs Cfa par an», a indiqué le chef de l’Etat. Pour Macky Sall, il s’agit là d’une nouvelle ère de rationalisation et de mutualisation des ressources de l’Etat.
Par ailleurs, l’ouverture des activités administratives constitue pour lui un nouveau départ vers l’émergence du Sénégal. «Nous devons à tous les niveaux de responsabilité agir avec les moyens et les méthodes de notre temps qui rime avec vitesse et incertitude, exige de l’anticipation, de l’efficacité, de la célérité dans la prise de décision et dans l’exécution des actions», a exhorté M. Sall.

60% des travaux réalisé par des privés nationaux
60% des travaux sont réalisés par des privés nationaux avec 1200 travailleurs sénégalais. «C’est bien la preuve que les nationaux peuvent faire des choses merveilleuses lorsqu’ils sont mis dans des conditions de réaliser ces prouesses», a dit le chef de l’Etat qui a félicité tous les talents qui ont contribué à façonner le chantier et à livrer les réalisations avant même les délais et a encouragé le secteur privé national à saisir toutes les opportunités d’affaires. Selon les propos du président de la République corroborés par le président du Conseil d’administration de l’entreprise Envol immobilier qui a réalisé les édifices, le premier lot des sphères ministérielles est livré avec sept mois d’avance sur la date de livraison.
A la différence notable de la plupart des Partenariats publics privés (Ppp), la durée d’exploitation par l’entreprise de construction Envol immobilier sous forme de location-vente est de seulement six ans avant la cession des infrastructures et leur intégration dans le patrimoine bâti de l’Etat, note Madani Tall, Pca d’Envol immobilier.
Bâti sur un espace de 3,5 hectares, l’ouvrage livré hier clés en main est prêt à l’emploi parce qu’entièrement équipé et meublé. Il est constitué d’un cadre de travail doté de commodités et d’équipements modernes ainsi qu’un espace de vie convivial propice à la productivité et à la performance.
Deux ans après le lancement des chantiers en avril 2016, les quatre immeubles R+8 réceptionnés hier combinent harmonieusement esthétique architectural, bâtiment intelligent, réseau interconnecté et efficience énergétique, souligne Madani Tall. Les édifices administratifs sont dotés de 44 salles de réunions équipées en audiovisuel, des salles de formation, d’autres d’archives, un auditorium avec des cabines de traduction, un centre médicosocial, une garderie d’enfants et deux salles de prière, entre autres.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here