PARTAGER

Le Centre de traitement des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann, dirigé par le Pr Moussa Seydi, a été inauguré hier par le Président Macky Sall. Selon lui, «le Pr Seydi mérite que ce centre porte son nom».

Heureux et fier d’avoir réalisé son rêve de disposer d’un nouveau Centre de traitement des maladies infectieuses et tropicales moderne à Fann qui répond aux standards internationaux, Pr Moussa Seydi n’a pas caché son émotion. En effet l’infrastructure, conçue et entièrement construite par des Sénégalais, a été inaugurée par le président de la République, Macky Sall. Bâti sur une superficie de 1,75 ha, le centre de 2 étages accueille un service d’exploration, de soins, d’hospitalisation d’une capacité totale de 70 lits, une administration, un centre de formation, des laboratoires, une salle polyvalente de 330 places. En fait, au rez-de-chaussée, pour l’hospitalisation de jour, il a une capacité de 5 lits, un service de réanimation avec une capacité de 5 lits, deux chambres à pression négative, 24 lits d’hospitalisation, une unité de vaccination, un laboratoire. Au premier étage, deux laboratoires supplémentaires et une partie hospitalisation d’une capacité de 28 lits d’hospitalisation. Au niveau du deuxième étage, en plus de la salle polyvalente, il y a 2 salles de travail, une salle de sports, un espace d’archivage documentaire, un restaurant avec cuisine et 8 chambres d’hospitalisation.
Selon le chef du Centre des maladies infectieuses et tropicales, Pr Moussa Seydi, si ce «rêve est devenu réalité plus rapidement que prévu», c’est en grande partie l’œuvre d’un homme. Il dit : «Nous avons rencontré sur notre chemin Son Excellence Monsieur le président de la République, Macky Sall. Son soutien a été décisif dans la concrétisation de notre rêve.» D’après lui, «construire ce service a nécessité des sacrifices immenses, mais ces sacrifices seraient encore beaucoup plus immenses sans l’intervention de Son Excellence Monsieur le président de la République qui mérite notre profonde gratitude et reconnaissance, de magnifier son important soutien financier ainsi que son accompagnement et ses conseils avisés». En outre, il a souligné que ce «cheminement a été très difficile, arrachant, terrible semé d’embuches aussi incroyables qu’imprévisibles, mais Alham­doulilah, le résultat est là». Il se dit «très touché par le geste» du Président Macky Sall qui a donné les moyens financiers supplémentaires qui s’élèvent à 1,5 milliard de francs Cfa. Il rajoute que pour le premier financement, c’est qu’a après un «long et difficile processus» que la fondation de Gilead a accepté de lui offrir 1 million de dollars pour démarrer la construction, après signature d’un contrat. Quant à la Banque islamique de développement (Bid), elle lui a accordé un montant de 1,9 milliard de francs Cfa. Pr Moussa Seydi, qui n’a pas tari d’éloges à l’endroit de Macky Sall, a affirmé que «Son Excellence Monsieur le président de la République a toujours été courtois, véridique, équitable, collaboratif et proactif envers nous. Il a toujours été respectueux de notre liberté de médecin et notre indépendance de chercheur».

«Pr Moussa Seydi a réussi son pari»
En ce qui concerne sa présence à la cérémonie, le président de la République a fait savoir que «c’est pour marquer une fois de plus la priorité élevée que j’accorde dans le Plan Sénégal émergent (Pse) à l’amélioration de la performance de notre système de santé par la réalisation d’infrastructures sanitaires modernes à la hauteur de nos ambitions de souveraineté médicale». Et d’ajouter : «Lorsque cette année nous avons eu les premiers cas de Covid-19, j’ai vu également certaines organisations internationales qui voulaient soustraire leurs agents de l’hospitalisation dans nos établissements publics de santé, je savais que leurs craintes étaient fondées. Ce n’était pas évident, donc il fallait un cadre. C’est pourquoi lorsque le Professeur Seydi m’a parlé, je lui ai dit, allez le plus loin possible, peu importe les moyens, mais faites en sorte que ce centre sorte de terre, alors que je voulais qu’il sorte avant la fin de l’année. Et il a réussi ce pari, mais surtout faites un centre ultra moderne qui répond aux meilleurs standards internationaux, cela aussi a été le cas.» Après avoir félicité l’ensemble des acteurs qui ont agi pour la réalisation de ce joyau dans des conditions de la lutte contre le Covid-19, il indique : «La pandémie qui tient la planète entière en otage depuis plusieurs mois voire une année montre la pertinence de notre stratégie d’investissement dans la santé à travers le Plan Sénégal émergent, surtout dans un monde globalisé et interconnecté où les maladies se transmettent à la vitesse des moyens de transports modernes.»
Aujourd’hui si ce projet a pu se réalisé, dit-il, c’est grâce à l’initiative et à la détermination du Pr Seydi. «Vous êtes un homme d’initiatives, de générosité. A vrai dire, je sais qu’il n’est pas habituel de baptiser le nom à celui qui exerce la responsabilité, mais aujourd’hui le Pr Seydi mérite que ce centre porte son nom», explique Macky Sall, qui exprime ainsi sa reconnaissance envers le scientifique.
Interpellé par le Pr Seydi sur la question de la maintenance, le Président a déclaré qu’il faut qu’il y ait des budgets de maintenance dans celui de l’hôpital. D’ailleurs, il annonce qu’au-delà du Service des maladies infectieuses, son gouvernement a un ambitieux programme sur la santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here