PARTAGER

Le président de la République veut que le démarrage des activités du nouvel aéroport de Diass annoncé dans deux mois soit sanctionné d’un franc succès. Pour cela, il exhorte le gouvernement à ne ménager aucun effort. En ce sens, il a demandé hier en réunion de Conseil des ministres, «au Premier ministre de présider, in situ, au courant du mois d’octobre 2017, un conseil interministériel consacré à l’ouverture et au développement de la plateforme aéroportuaire de Aibd». Le président de la République invite ainsi, «le gouvernement à prendre toutes les dispositions requises, en vue de l’inauguration et du fonctionnement effectif de l’Aéroport international Blaise Diagne, le 7 décembre 2017». Aussi note le communiqué du Conseil, «le chef de l’Etat demande au gouvernement de veiller particulièrement à la prise en charge intégrale de toutes les recommandations relatives à la sécurité et à la sûreté aériennes. A ce sujet, il importe d’accroître la professionnalisation de la fonction ‘’sécurité et sûreté aéroportuaires’’, de renforcer les personnels et les dispositifs de motivation des forces de sécurité mobilisées, et d’envisager le recours complémentaire aux sociétés privées de contrôle de sécurité, à l’image des grands aéroports de classe mondiale».
En outre, le Président Sall appelle «le gouvernement à intensifier la mise en œuvre du programme de rénovation des aéroports régionaux, notamment de Saint-Louis, Matam, Ziguinchor et du Cap Skirring, et à assurer la mise en service prochaine des aéronefs récemment acquis par la nouvelle compagnie aérienne nationale Air Sénégal SA, symbole du renouveau de notre système national de transports aériens».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here