PARTAGER

En l’espace de quinze jours seulement, le Président Macky Sall a perdu deux membres de sa famille. Il s’agit de sa cousine Ndèye Gnima Thimbo et de sa tante Fatimata Diallo, qui sont décédées suite à un incendie à leur domicile familial.

La tante du chef de l’Etat, Macky Sall, n’a pas survécu aux graves brûlures dont elle a été victime le 11 novembre dernier lors d’un incendie qui s’était déclenché à leur domicile familial sis au quartier Peulgha. En effet, la dame Fatimata Diallo, qui voulait coûte que coûte sauver des flammes sa fille Ndèye Gnima Thimbo dite Bolo, a fini par rendre l’âme samedi dernier à l’hôpital Principal de Dakar. Une mort, qui du reste a surpris son mari Samba Thimbo qui n’en croyait pas ses oreilles lorsqu’on lui a annoncé le décès de son épouse. Puisqu’il dit avoir été informé le jour même vers 16h, de l’amélioration de l’état de santé de la patiente, par le médecin-colonel qui la soignait. Toutefois, l’oncle maternel de Macky Sall s’en est remis à Dieu non sans avoir fait un témoignage des plus élogieux à l’endroit de sa défunte conjointe qui, selon lui, incarnait des valeurs de piété, de bravoure, d’honnêteté et d’amour du travail.
Le Président Macky Sall, qui s’est rendu hier au chevet de sa famille en compagnie du Premier ministre Mouhammad Boun Abdallah Dionne, de son épouse Marième Faye Sall et de quelques membres du gouvernement, a été aussi pris de court par le décès de sa tante. A l’en croire, des dispositions avaient été déjà prises pour que si l’état de santé de la patiente nécessitait son évacuation à l’étranger, que cela puisse se faire dans les meilleurs délais. Hélas Dieu en a décidé autrement ! «C’est très dur mais chaque jour que Dieu fait, on assiste à des drames de cette nature qui s’abattent sur des familles. Et pas plus tard que l’autre semaine (Ndlr : à la veille du Magal de Touba), sept membres d’une même famille en provenance de Saint-Louis ont perdu la vie dans un accident qui a fait 25 morts. Donc, nul n’est à l’abri de ce genre de malheur mais quand ça arrive, le croyant doit accepter la volonté divine», a philosophé Macky Sall.
dndong@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here