PARTAGER

L’incendie de mercredi dernier au Daaka de Médina Gounass va connaître des développements judiciaires. Après leur garde à vue à la brigade de gendarmerie de Vélingara, 4 des 5 mis en cause seront déférés au Parquet de Kolda en vue de leur inculpation et placement sous mandat de dépôt.

L’enquête menée pour identifier les pyromanes du Daaka de Médina Gounass n’est pas loin d’être bouclée. Selon une source policière, 4 personnes sont formellement identifiées et suspectées d’être à l’origine de l’incendie de mercredi dernier. Ces suspects sont actuellement entre les mains des éléments de la brigade de gendarmerie de Vélingara. Ils seront déférés dès ce mardi au Parquet de Kolda. Il s’agit, selon la même source, de 4 personnes parmi le quinté arrêté dès jeudi passé, lendemain de l’incendie. Le 5ème est un vieux septuagénaire qui a été libéré du fait de son âge très avancé. Ils seraient tous originaires du Fouta (nord du Sénégal), précisément du village d’Agnam. De toute façon, il s’est agi d’un incendie involontaire qui a causé, au dernier décompte, 30 morts et d’importants dégâts matériels. Le deuil national qui commence dès ce mardi devra permettre de méditer sur les dispositions individuelles et collectives à prendre pour que tels sinistres, bien évitables, ne surviennent plus au cours de rassemblements populaires.
Les faits qui valent aux 4 suspects de Médina Gou­nass leur défèrement à Kolda se sont produits mercredi dernier dans la cité religieuse. Le dernier bilan fait état de 29 mortes et de 70 blessés.
akamara@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here