PARTAGER

Le Conseil consultatif de la Jama’atou Ibadou Rakhmane s’est réuni les 18 et 19 novembre à l’Efi de Rufisque. Une occasion pour cette rencontre bi-annuelle de passer au crible l’actualité nationale et internationale. A la faveur d’une résolution remise aux journalistes, ils ont étalé leurs préoccupations au nombre desquelles l’abus noté ces temps dans la diffusion de téléfilms sur les chaines sénégalaises, chose qui, à les en croire, est source de plusieurs maux gangrénant la société.  «Le Majlis, après avoir condamné fermement ces séries, appelle le Cnra à plus de responsabilité et à appliquer les lois en vigueur, et  invite les cinéastes et les patrons de presse à veiller aux valeurs islamiques et aux considérations éthiques et déontologiques», renseigne le communiqué en considération de «l’ampleur de la crise des valeurs, et son impact négatif sur l’éducation des enfants».
Revenant sur l’incendie du Parc de Lambaye, le conseil consultatif, après avoir compati au malheur des sinistrés, a encouragé l’Etat dans sa volonté affichée à tirer l’affaire au clair tout en invitant «les Sénégalais à plus de civisme et de respect aux normes de sécurité établies par les autorités compétentes». Au chapitre international, le Conseil consultatif a décrié «l’épuration ethnique perpétrée par l’armée birmane» sur les Rohingyas ainsi que «la situation inadmissibles des migrants en Libye». Des questions sur lesquelles ils ont interpellé les organismes internationaux et les pays concernés pour restaurer la dignité humaine, qui est «en train d’être bafouée dans ces zones».
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here