PARTAGER

Les soutiens se suivent et se ressemblent pour la chanteuse Amy Collé Dieng qui est inculpée pour offense au chef de l’Etat. L’association des métiers de la musique du Sénégal (Ams) «ne cautionne pas les propos de l’artiste (mais) un fait reste récurrent : il faut libérer Amy Colle Dieng», demande l’Ams dans un communiqué. Car le bureau de l’Ams estime que «l’artiste, aussi discourtoise soit-elle, est aussi une victime : victime d’abus de confiance,  victime de diffusion de ses propos sans son autorisation préalable, victime de délation».
L’Ams demande la libération de la chanteuse pour 3 raisons fondamentales. La première : «la liberté d’expression artistique est en danger» ; la seconde : «les problèmes sont ailleurs : conditions de travail, protection sociale des artistes entre autres et la troisième : «le président de la République, protecteur des arts et des lettres, est  à ce titre bien placé pour comprendre qu’il est inutile de poursuivre tous ceux et celles qui s’appellent Amy Collé Dieng». L’Associa­tion des métiers de la musique du Sénégal rappelle qu’elle se «fait le devoir de tout mettre œuvre pour que le climat soit apaisé et que les droits des uns et des autres soient respectés de manière équitable».
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here