PARTAGER

Les dernières révélations du député Ousmane Sonko ont secoué l’Hémicycle. Après les 1 500 francs d’impôt, le leader de Pastef a récemment évoqué l’existence d’une somme de 10 millions de francs Cfa en guise d’indemnité de rentrée pour les parlementaires de la 13ème Législature ainsi que 5 véhicules pour son président. Ces informations sont «fausses», selon Pape Birame Touré, vice-président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar. «L’Assemblée nationale du Sénégal, la deuxième institution de la République, fait l’objet de désinformations permanentes de la part d’un député qui croit avoir trouvé un filon inépuisable pour être sur le devant de la scène. Aucune dotation pour frais d’installation des députés n’a été prévue ni proposée à qui que ce soit. Cette dotation n’a jamais existé», recadre-t-il. En ce qui concerne les véhicules que posséderait le président de l’Assem­blée nationale Mousta­pha Nias­se, le maire de Diakhao affirme que ce dernier se déplace depuis le début de la Législature avec des véhicules de son parc personnel, dont un Mercedes 500, un Nissan 4×4 qu’il a acquis par ses propres moyens.
Pour ce qui a trait au montant de l’impôt prélevé sur les salaires des députés, Pape Birame Touré rejette la thèse de son collègue. Il soutient que «les 1 500 F Cfa évoqués correspondent au minimum fiscal». Ce qui, selon lui, «n’a rien à voir avec l’impôt sur le revenu qui est proportionnel au nombre de parts, question qui renvoie au quotient familial».

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here