PARTAGER

Comme beaucoup de corps sociaux et politiques, l’Union des magistrats sénégalais (Ums) ne s’est jamais distinguée par son langage fleuri à l’endroit de l’institution exécutive. Mais tant va la cruche à l’eau, à la fin elle se casse, dit l’adage. Macky en a eu marre de devoir financer des «ingrats» qui n’ont jamais eu pour lui la reconnaissance du ventre. Il a décidé de bloquer ses fonds. Belle occasion, pour ces magistrats qui ne cessent de réclamer à tue-tête leur indépendance, de commencer par la première étape : l’indépendance financière pour leur structure !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here