PARTAGER

La police sort de son mutisme ! Accusée d’avoir mal géré le drame qui s’est produit, samedi 15 juillet au stade Demba Diop, les services de Omar Maal ont sorti un communiqué pour apporter des précisions. «Con­trairement à ce qui a été relayé par une certaine presse, le stade Demba Diop a reçu ce jour et comme d’habitude dans de pareilles circonstances, un dispositif sécuritaire correct», peut-on lire dans le document reçu à Senego.

«La furie aveugle des supporters ouakamois»
Mais, précisent les Forces de l’ordre, «avec la furie aveugle des supporters de l’Union sportive de Ouakam (Uso), déclenchée par le but égalisateur de l’équipe adverse (C’est le deuxième but des Mbourois), et l’absence d’une grille de protection complète du pourtour intérieur du stade, la pelouse a dans la cohue, été envahie et le match naturellement, arrêté par l’arbitre».
Ainsi, le Bureau des Relations publiques de la police estime que «dans des situations pareilles, la présence de la police n’est pas de charger mais plutôt de contenir la foule pour éviter plus de dégâts notamment avec l’affaissement d’un pan de mur entrainant des blessés et des morts sur le coup».
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here