PARTAGER

L’humanité violée à Rufisque Nord. Le corps sans vie d’un nouveau-né  de sexe féminin a été découvert mercredi près du cimetière de Dangou implanté dans cette commune. Mort-né ou cas d’infanticide ? Dans l’un ou l’autre des cas, le délit est avéré et l’acte sans cœur est impardonnable.  «C’est en allant au travail ce matin que des enfants talibés m’ont interpellé sur leur triste découverte», a narré une habitante du coin qui a vite ameuté ses voisins par ses cris. «C’est à coups de pierres que j’ai chassé les chiens s’affairant autour du corps. L’aile droite de l’épaule ainsi que les pieds étaient en train d’être déchiquetés par les animaux errants», a poursuivi la dame  dans une voix que trahit un trémolo provoqué par l’effroi.  Le corps sans vie a aussitôt été recouvert dans cette décharge sauvage d’un tissu en attendant l’arrivée des éléments de la police et des sapeurs-pompiers.  «C’est à 12h 10 minutes qu’on nous a avertis de la découverte d’un bébé de sexe féminin abandonné dans un terrain vague», a fait savoir Moustapha Bâ de la 14e compagnie du Brigade des sapeurs-pompiers de Rufisque. Le corps a été transporté par les soldats du feu après les formalités de la police qui a ouvert une enquête pour retrouver les auteurs de cet acte ignoble.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here