PARTAGER

Disparu à l’âge de 81 ans, le musicien avait façonné la trajectoire du piano jazz moderne.

Connu pour son travail au sein du quartet de John Coltrane, le pianiste de jazz américain, McCoy Tyner, est mort à l’âge de 81 ans, a annoncé sa famille vendredi 6 mars. Comptant parmi les pianistes de jazz les plus respectés de l’histoire, dans la lignée de Herbie Hancock, Bill Evans ou Chick Corea, McCoy Tyner est considéré comme ayant façonné la trajectoire du piano jazz moderne. «Nous avons perdu un titan», a écrit sur Twitter l’emblématique label de jazz Blue Note Records.
«McCoy était un musicien inspiré qui a consacré sa vie à son art, sa famille et sa spiritualité, a écrit sa famille sur Instagram sans préciser les causes de sa mort. La musique de McCoy Tyner et son héritage vont continuer à inspirer les fans et les futurs talents pour des générations.»

Aux côtés de Coltrane de 1960 à 1965
Né Alfred McCoy Tyner à Philadelphie en 1938, l’artiste avait commencé à prendre des leçons de piano à l’âge de 13 ans. Sa carrière a débuté avec le groupe Jazztet, mené par Benny Golson et Art Farmer. En 1960, l’ingénieux compositeur et pianiste a rejoint le célèbre quartet du saxophoniste John Coltrane, jouant sur des disques désormais légendaires comme A Love Supreme et My Favorite Things. McCoy Tyner était le dernier membre encore vivant du quartet, qui en plus de Coltrane comprenait Jim Garrisson et Elvin Jones.
«Pour moi, la vie et la musique sont une seule et même chose, je joue ce que je vis», disait aussi l’artiste, cité sur sa page Facebook. Tyner a aussi eu une florissante carrière en solo, et a enseigné durant ses dernières années.
lemonde.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here