PARTAGER

En partenariat avec la Chine, le ministère des Sports va réhabiliter quatre stades dont celui de Léopold Senghor. La convention a été signée hier.

Le stade Léopold Senghor ne causera plus de soucis aux Lions du foot qui se plaignent souvent de sa pelouse qui est en mauvais état. Le ministre des Sports a donné des garanties que l’infrastructure sera «entièrement rénovée pour en faire un stade digne de ce nom».
C’est ce qui ressort du discours de Matar Ba pour expliquer l’importance donnée «au combat contre le manque d’infrastructures» dans lequel le Président les a invités à s’engager.
C’est ce qui explique la signature d’une convention avec la République Populaire de Chine pour la réhabilitation des stades Léopold Sédar Senghor (Dakar), Ely Manel Fall (Diourbel), Lamine Guèye (Kaolack) et Aline Sitoé Diatta (Ziguinchor).
«Le stade Senghor attend d’être repris et transformé pour permettre au Sénégal de disposer d’une infrastructure de dernière génération. Léopold Senghor est un stade qui nous permet de recevoir nos compétitions internationales de football», explique le ministre qui souligne que l’infrastructure fera partie des stades qui abriteront les compétitions des Jeux Olympiques de la Jeunesse (Joj) que Dakar accueille en 2022.
Pour Matar Ba, cette convention apportera une bouffée d’oxygène à certaines régions comme Kaolack, Diourbel, Ziguinchor mais aussi Dakar. «Maintenant il reste la conception, lancer l’appel d’offres au niveau de la Chine, designer une entreprise qui viendra au Sénégal pour démarrer les travaux. Et cela va se faire très rapidement. J’espère qu’avant juin 2019, nous allons terminer le processus et démarrer les travaux», annonce le ministre des Sports Matar Ba qui rassure que les travaux seront rapidement lancés avec comme but visé, permettre au Sénégal de disposer sous peu d’infrastructures sportives qui le positionneront pour organiser une deuxième Can seniors après l’édition de 1992.
Une enveloppe de 40 milliards de nos francs sera mobilisée pour prendre en charge les travaux concernant ces quatre stades, selon le ministre, qui annonce que les travaux du stade Olympique de 50 mille places promis en 2020 par le chef de l’Etat seront lancés prochainement sans avancer de date précise.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here