PARTAGER

En Conseil des ministres hier, le président de la République, Macky Sall, a invité le ministre des Sports «à présenter un plan global de réalisation d’infrastructures sportives dans la perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse que le Sénégal abritera en 2022». Le Comité international olympique (Cio) a désigné le Sénégal comme hôte de la 4e édition des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ 2022), en octobre 2018 à Buenos Aires. Les villes de Dakar, Diamniadio et Saly devraient accueillir les compétitions de cet événement réservé aux athlètes âgés de 15 à 18 ans. Dans le projet présenté par le Sénégal, les rénovations devraient concerner la Piscine Olympique, le stade Iba Mar Diop (athlétisme et rugby), l’Arène nationale (20 000 places), mais aussi la Dakar Arena de Diamniadio, le Dakar Expo Center et l’Université Amadou Mahtar Mbow avec le village des athlètes. A ceux-là, il faut ajouter la station balnéaire de Saly pour les sports nautiques, de plage et du golf. «Le Sénégal et sa jeunesse sont fiers de l’honneur que vous nous faites en nous confiant l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse 2022. Votre décision est une première dans l’histoire. Elle honore notre pays et notre continent. En définitive, c’est toute l’Afrique qui donne rendez-vous à toute la jeunesse sportive du monde en 2022», avait déclaré, face au Cio, Macky Sall. A noter que le Cio a déjà effectué plusieurs visites de terrain et serait satisfait de la gestion du dossier par le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss).
wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here