PARTAGER

Le Président Macky Sall a procédé hier à la pose de la première pierre du pont de Marsassoum. Cet ouvrage d’une longueur de 500 m avec deux voies d’accès de 6 km allant jusqu’au village de Diéba, et d’un coût de 20,6 milliards de francs Cfa, sera livré au plus tard fin 2020.

Après Oussouye et Kolda, le président de la République Macky Sall a pris la direction du Pakao dans le cadre de sa tournée économique de 5 jours en Casamance. Cette étape a surtout été caractérisée par la pose de la première pierre du pont de Marsassoum. «Je suis venu pour inaugurer les infrastructures majeures faisant partie des engagements tenus lors des Conseils interministériels et  du Conseil des ministres délocalisés», a déclaré Macky Sall.
Long de 500 mètres avec deux voies d’accès de 6 km allant jusqu’au village de Diéba, la construction de ce pont, une vieille doléance des populations, permettra de désenclaver le Diassing. D’un coût total de 20,6 milliards de francs Cfa, cette infrastructure sera livrée au plus tard fin 2020.
Après Marsassoum, Macky a fait un tour à l’hôpital régional de Sédhiou. Il disposera de «150 lits d’un coût global de 20 milliards de francs Cfa. C’est une infrastructure de haute qualité qui jouera un rôle primordial dans le dispositif de la couverture sanitaire de notre pays», renseigne le chef de l’Etat qui a par ailleurs lancé les travaux de la grande mosquée de Sédhiou avant de s’offrir une parade dans les rues pavées de la capitale du Pakao.
Satisfait de l’état d’avancement des travaux, il se dit heureux que l’élan de modernisation de nos territoires soit amorcé dans la jeune région de Sédhiou. Comme pour répondre à ses détracteurs, Macky jubile face aux résultats de sa dernière tournée économique. «En son temps, beaucoup de gens pensaient que c’est une forme de campagne déguisée, mais le résultat est là, palpable. C’est Promovilles dans les communes de Sédhiou et Marsassoum. C’est la réalisation de la route Sédhiou- Marsassoum, via Kamoya», exhibe-t-il.
Après le bitumage de Sédhiou-Kamoya-Marsassoum sur 54 km et l’aménagement de la piste Sédhiou-Bambali-Djibabouya-Marsassoum sur 81 km, Macky Sall annonce que le bitumage de la boucle sud «interviendra ultérieurement».
Dans le cadre de Promovilles, les communes de Sédhiou et Marsassoum bénéficient de l’aménagement de voiries urbaines intégrant l’assainissement et l’éclairage public. Ce n’est pas tout. «Après cet effort important dans cette première capitale de la Casamance, j’ai donné des instructions au ministre en charge du Transport terrestre de mettre en circulation un parc de bus pour améliorer la mobilité dans les conditions de confort et de sécurité sur les différents axes de la commune de Sédhiou. Ces ouvrages de haute qualité permettront d’assurer la circulation des personnes et des biens et de stimuler la création d’emploi», poursuit le Président Sall.
Sur l’absence d’infrastructures sportives à Sédhiou, l’hôte du Pakao a annoncé la reprise pour bientôt des travaux des stades municipal et régional. «J’ai donné des instructions au gouvernement de reprendre les travaux des deux stades. C’est pour répondre aux rêves de cette vaillante et talentueuse jeunesse de Sédhiou qui a donné de meilleurs joueurs à l’Equipe nationale», dit-il, avant de quitter Sédhiou dans l’après-midi pour Bignona, après une visite au Domaine agricole communautaire (Dac) de Séfa.
odemba@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here